Sensible à la qualité des forêts du Val d’Oise, vous avez sans doute  remarqué l’intensification des coupes sur des parcelles entières de plus  en plus importantes, malmenant le paysage, détériorant les chemins.

Malgré de nombreuses expressions de cette inquiétude de la part  d’élus, d’associations ou de promeneurs, cette situation se généralise.

Il convient de reconnaître la spécificité et la fragilité des forêts  péri urbaines dont les principales vocations sont l’accueil du public  dans un cadre forestier naturel et authentique ainsi que la préservation  de la biodiversité. La production de bois ne devrait intervenir qu’à  titre secondaire et dans le respect des vocations premières.

Val et Forêt, Saint-Prix et Montlignon se  mobilisent pour la protection de la forêt et son classement et demandent :

  • Un moratoire sur ces coupes intensives
  • Que l’Office National des Forêts (ONF) garant efficace de la  pérennité des forêts gère les forêts péri urbaines dans le principal  objectif de la qualité des paysages et de la biodiversité
  • Le classement des massifs forestiers de Montmorency, Carnelle et L’Isle Adam en «forêt de protection».

Choisir Saint-Leu-la-Forêt s’associe pleinement à cette action.

Si vous partagez ce point de vue, rejoignez-nous.

Nous vous conseillons de télécharger la pétition et de l’envoyer signée à la mairie de Saint-Prix
(cliquez sur ce lien : pétition pour la protection de nos forêts)