Comme chaque année, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie nous donne rendez-vous pour la Semaine du développement durable, du 1er au 7 avril !

 

En 2013, elle portera sur la transition énergétique, en phase avec le débat porté par le ministère.

 

Qu’est-ce-que la transition énergétique ?

La transition énergétique est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles, à une société plus sobre et plus écologique.
Concrètement, il faut faire des économies d’énergie, optimiser nos systèmes de production et utiliser le plus possible les énergies renouvelables. Aller vers un modèle énergétique qui permette de satisfaire de manière durable, équitable et sûre, pour les hommes et leur environnement, les besoins en énergie des citoyens et de l’économie française dans une société sobre en énergie et en carbone.

C’est un nouveau modèle à inventer : plus juste, porteur d’emplois et d’activités économiques.

Des questions qui touchent tous les citoyens :

  • la facture de chauffage, d’essence, de transport en commun, d’électricité
  • le « confort de vie »
  • l’emploi
  • la réglementation dans le logement et les transports
  • la sécurité d’approvisionnement
  • l’ensemble des impacts de la production et du transport d’énergie

Consommation d’énergie finale en France
Au cours de la période 1973-2011, la part de l’industrie (y compris sidérurgie) diminue fortement, de 36 % à 21 %, celle du secteur résidentiel-tertiaire gagne deux points, en passant de 42 % à 44 %, alors que le secteur des transports progresse significativement de 19 % à 32 %.


Les enjeux de la transition énergétique sont triples

  • Écologiques  : réduire nos émissions de gaz à effet de serre et maîtriser l’ensemble des impacts environnementaux et sanitaires
  • Économiques : réduire notre dépendance énergétique, gagner en compétitivité et créer de l’emploi
  • Social  : maîtriser le prix de l’énergie pour lutter contre la précarité énergétique

Pour un nouveau choix de société

Face à ces contraintes, la France doit aujourd’hui réduire ses importations d’énergies fossiles et respecter ses engagements européens.
Elle est tenue par trois objectifs d’ici à 2020 :

  •  réduire de 20 % ses émissions de gaz à effet de serre
  • réaliser 20 % d’économies d’énergie et porter la part des énergies renouvelables à 20 % de la consommation d’énergie
  • de plus, le président de la République s’est engagé à diminuer la part du nucléaire de 75 % à 50 % d’ici à 2025.

C’est pourquoi, nous devons imaginer un nouveau modèle de développement plus économe et basé sur une énergie plus respectueuse de l’environnement.

Retrouvez toutes les informations relatives au Débat national sur la transition énergétique sur www.transition-energetique.gouv.fr

[Informations issues du site http://www.agissons.developpement-durable.gouv.fr/]