Meulière sacrifiéeLe permis pour démolir cette maison en meulière et construire à la place un immeuble de 24 logements et 35 parkings souterrains, vient d’être délivré.

Une telle opération, massive, sur un terrain de 1399 m² est inadaptée à cette rue étroite de 4,50 m de large, d’ailleurs interdite à la circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Lorsque les camions du chantier auront achevé de défoncer la rue, celle-ci sera encore plus dangereuse du fait de la sortie du parking souterrain débouchant au ras d’un trottoir de 90 cm de large ! Rappelons que dans cette rue proche du Rosaire circulent beaucoup d’enfants et de jeunes mamans avec des poussettes sur des trottoirs étroits et encombrés de poteaux.

Un règlement d’urbanisme raisonnable aurait autorisé une division de terrain pour la construction d’une (ou 2) maisons individuelles, ce qui n’aurait pas aggravé les conditions de circulation et aurait préservé une des maisons de qualité de cette rue.

L’intérêt général, la sécurité et la qualité de vie des riverains ne doivent pas être sacrifiés au profit d’un promoteur immobilier.

Un collectif de riverains « Vivre à Saint-Leu-la-Forêt aujourd’hui et demain » s’est constitué. Il sera présent samedi 4 octobre devant la Mairie. L’association Choisir Saint-Leu-la-Forêt apporte son soutien à ce collectif, considérant que cette opération est inopportune à cet endroit.