image pharmacie drive2Le projet d’ouverture d’une pharmacie drive près du rond-point du Jubilé a fait l’objet d’une ardente polémique depuis le printemps dernier. La pétition, les revendications des pharmaciens et des commerçants du centre-ville, les problèmes soulevés par les riverains,… n’ont pas suffi à mettre un terme à la détermination du pharmacien porteur du projet et du maire qui soutient ce projet.

Le permis de construire a été délivré et toutes les autorisations sont aujourd’hui accordées pour que ce projet devienne une réalité.

La procédure relative au recours administratif déposé par les pharmaciens n’est pas terminée. S’agissant du terrain de 211 m² vendu par la Ville au pharmacien, il a été vendu 259 € le m² alors que le Conseil général a vendu le terrain contigu de 505 m² à 465 € le m².

L’inquiétude des pharmaciens du centre-ville reste forte de même que celle des commerçants voisins qui savent bien que la diminution de fréquentation d’une rue nuit à l’ensemble du commerce.

La pharmacie drive n’est sans doute pas une panacée pour le commerce mais « un remède pire que le mal » au regard de la diminution d’activité du commerce local.

Les actions de la commune, avec l’argent public, devraient aider au maintien de l’ensemble du commerce en centre-ville, non le pénaliser par une libéralité qui n’en favorise qu’un.